Le vaccin russe contre le coronavirus : où en est-on ?

Le covid-19 fait toujours parler de lui. Et si cette pandémie continue toujours de faire ravage dans le monde, c’est son remède qui occupe aussi l’actualité. En août 2020, la Russie avait annoncé trouver un vaccin pour lutter contre cette pandémie. Mais cette annonce semble ne pas créer d’engouement. Qu’en est-il de ce vaccin aujourd’hui ?

Le vaccin Spoutnik V attend toujours le feu vert de l’OMS

Le 11 août 2020, le président russe Vladimir Poutine annonçait la fabrication d’un vaccin par son pays pour enfin lutter contre le Coronavirus. Nommé Spoutnik V, ce vaccin développé par le centre de recherche Gamaleï de Moscou était en ce moment, le premier fabriqué dans le cadre de la lutte contre cette pandémie. Cependant, contre toute attente, au moment où le monde recherche activement un remède contre ce phénomène, ce vaccin russe n’a pas du tout emballé la communauté internationale.

Ce scepticisme n’a probablement pas surpris, car aucun résultat n’atteste encore la fiabilité de Spoutnik V, même si le président russe a affirmé que le produit a été testé sur des volontiers avec succès. Et d’ailleurs, ce dernier n’a pas hésité à demander à l’OMS une préqualification de ce produit. Cette autorisation rendra donc accessible ce vaccin à tous. Mais jusqu’à présent, cette doléance n’a pas encore reçu un avis favorable.

Un second vaccin annoncé

Bien que son premier vaccin ne soit pas encore officiellement validé par l’OMS pour n’avoir pas encore fini de subir les essais cliniques, la Russie annonce au début du mois d’octobre, la création d’un deuxième vaccin nommé EpiVacCorona développé dans une biotech sibérienne. À l’image de la première annonce, ce deuxième vaccin aussi n’a pas eu son effet puisqu’il reste la troisième phase des essais cliniques qui n’a pas encore été effectuée. Or c’est cette phase qui permettra de s’assurer de l’efficacité et de la sécurité du produit. Ce qui oblige Vladimir Poutine à se patienter encore.